Catégories
Grisette

Boulapic est génial

Malgré l’absence de référencement, vous êtes arrivé sur cet article et vous ne comprenez rien ? Si vous êtes intéressé par l’écriture d’un livre jeunesse ou que vous voulez lire une histoire distrayante : commencez la lecture ICI.

Grisette et Boulapic dans Panique à Pimprenelle

L’écriture de mon livre jeunesse continue, j’ai écrit le chapitre deux aujourd’hui. Le texte est encore provisoire.

Que se passe-t-il ?

C’est l’introduction de “Boulapic”, le hérisson. Il était déjà intervenu dans “Panique à Pimprenelle”. Il va un peu détendre l’atmosphère entre Mulotin et Grisette (qui sait ce qu’il serait advenue sans son intervention ? !)

Si on ne s’en était pas encore persuadé : Mulotin est définitivement un parasite. Son ton désinvolte… ramener des potes pour pourrir la baraque d’une autre en groupe…. et même son côté “Musicien bohème raté” : c’est à ce demander POURQUOI ce mec à un jour réussir à devenir l’ami d’une institutrice exemplaire ( quoi qu’un peu colérique, admettons-le).

Qui lit vraiment les nouvelles aventures de Grisettes ?

Faisons le point par rapport au nombre de lectures du blog par rapport aux nombres de commentaires (qui sont censés indiquer que le texte a été lu véritablement). 2 Personnes ont commentés (merci à vous) sur une vingtaine de vues. A priori, 1/10em de mes lecteurs me lisent vraiment : génial.

Continuons l’expérience : si vous lisez le chapitre 2 en entier, notez le comportement des personnages sur 20 en fonction de la propension qu’il aurait à devenir votre ami dans la vie. (exemple 0/20 : Le personnage serait un ennemi, 10/20 : un “collègue”, 20/20 : votre meilleur ami !)

Je rappelle que vous pouvez suivre le blog et être alerté de la sortie d’un article en suivant la page Facebook (sur laquelle chaque article est automatiquement relayé) ou bien utiliser Feddly pour suivre mon blog et d’autre blog que vous aimez.

Chapitre 2

(Texte provisoire)

« Hooooohééééé Mulotin » !

Les petits rongeurs se sont stoppés net.

« Tu as invité quelqu’un ? dit Grisette, le poing encore serré sur le toupet du mulot.

– Non, disons que… ça va… ça vient… J’ai des potes qui passent de temps en temps ».

La voix reprend derrière la porte.

« Mulotin, ouvre vite ! On va pouvoir bouger du squat ! J’ai un plan d’enfer ! »

Grisette se décompose, elle reconnut Boulapic le bon hérisson tout rond. C’est son ami costaud. Il n’est pas très fin, mais toujours prêt à mettre la main à la pâte quand il s’agit de déplacé des encombrants.

« Ouvre-lui, Mulotin. »

Boulapic entre et la souris se place face à lui, les bras croisés.

« Mulotin, tu ne vas pas en revenir ! J’ai… tiens… Grisette ? »

Grisette fulmine.

« Un squat Boulapic ? Tu m’expliques ? Ma maison est un squat ?!

– Euh… Waw ! Tu es revenue… cool !

– Non ! Pas « cool » ! Je suis claquée ! J’ai fait un voyage exténuant ! Mes meubles ont disparu, il n’y a plus rien à manger, ça sent mauvais… non, plus honnêtement : ça put. Et j’apprends que tous mes amis étaient de mèche pour m’offrir ce cadeau empoisonné ?! Alors, dis- moi, Boulapic …» 

Grisette s’est rapproché du hérisson, le doigt enfoncé dans son ventre dodu.

« Ou…oui, Grisette ? dit Boulapic en tremblant.

– J’espère que ta nouvelle est vraiment très très bonne ! »

Mulotin intervient.

« Je t’assure que Boulapic n’y est pour rien, je pensais vraiment remettre la maison en ordre et t’acheter de nouveaux meubles avant ton retour. Je ne pensais pas que tu reviendrais si tôt.

– Du calme les amis ! Boulapic affiche un large sourire. Le temps de passer l’hiver, je nous ai concoctés des vacances aux petits oignons… ou plutôt aux gros gruyères ! »

Les rongeurs, gourmands, écoutent le hérisson avec un regain d’intérêt.

« Mon amie Marmonette, la fromagère, s’apprête à hiberner. Elle a besoin qu’on s’occupe de sa cave d’affinage pendant son long sommeil. Évidemment, nous serions rémunérés en fondues, raclettes et tartiflette en plus d’être hébergés dans son beau chalet de montagne. »

Grisette est tout excité ! La Fromagerie de Marmonette est le paradis des souris.

« Quelle aubaine ! Quand partons-nous ?

– Il n’y a pas de temps à perdre ! Un train de marchandise à destination de Gruyère part dans vingt minutes, il faut nous dépêcher d’embarquer, le prochain départ est dans un mois !

– Allons-y ! dit Grisette en remettant son sac de voyage sur le dos. Mulotin, dépêche-toi de préparer tes bagages !

– C’est fait ! »

Le Mulot s’est bricolé un baluchon en entassant des frusques en boule à l’intérieur de son plaid. Il court déjà en direction de la gare de marchandises. Grisette et Boulapic le suivent en riant et en chantant.

« À nous les fondues et les raclettes ! On va passer des vacances super chouettes ! Vive la Suisse et vive Marmonette ! »

Pour ne pas raté la suite, abonnez-vous a ma page Facebook.

Encouragez-moi sur les réseaux sociaux !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réponse sur « Boulapic est génial »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.