Colorisation d’une illustration à l’aquarelle par Isabelle Arné

Nous allons suivre les étapes de création d’une illustration à l’aquarelle !

Bonjour !

Aujourd’hui, ce n’est pas Timothée, mais Isabelle Arné qui écrit un article pour dessiner et écrire ! Vous m’avez certainement déjà écouté dans un des podcasts du blog. Peut-être avez-vous vu mon interview en vidéo ?

Je suis illustratrice indépendante et je fais beaucoup de couvertures de livres et d’illustrations pour la jeunesse.

Je vais vous parler d’un projet personnel dans l’univers des fleurs. J’ai déjà réalisé pas mal d’illustrations de cette série que j’ai offert à des amis .

Timothée m’a proposé de vous parler de mon processus sur ma dernière illustration à l’aquarelle du projet :

Le couple Lys.

Les préparatifs :

C’est une illustration à l’aquarelle sur du papier Arches pressé à froid et 300g/m : du très bon papier qui accepte beaucoup d’eau.

Avant de transférer mon illustration sur du papier de qualité, je fais des recherches :

  1. Comment vont être mes personnages ?
  2. Comment se tiennent-ils ?
  3. Quelles seront les couleurs pour l’illustration à l’aquarelle?

Le crayonné :

Lorsque j’ai répondu à toutes ces questions, je fais le croquis de mon illustration sur une feuille de papier machine.

J’utilise d’abord des crayons de couleur. Ensuite, j’affine mes tracés avec un porte-mine. À ce moment-là, je reporte le croquis sur le papier aquarelle avec une mine bleue.

La coloration de mon illustration à l’aquarelle :

1) Le Drawing-gum :

Mon illustration est prête à être colorée à l’aquarelle !

(image bleu )

J’utilise du drawing-gum pour garder quelques zones blanches sur mon illustration. Par exemple sur les fleurs en arrière-plan. Je veux faire un lavis très mouillé avec des effets dessus, la technique du drawing-gum est donc très utile.

Une fois le drawing-gum posé, je scotche mon dessin fermement sur mon plan de travail pour que le papier ne gondole pas trop. J’ai prévu d’utiliser abondamment l’eau pour mon lavis.

2) Peindre le fond :

Je peins du plus clair au plus foncé. Je commence par teinter le fond de mon illustration à l’aquarelle avec vert chaud (bleu c’est froid / orange c’est chaud.).

J’ajoute une autre couche d’aquarelle plus dense. Verte en haut et bleu-verte foncée en bas.

Les deux couleurs se mélangent de manière aléatoire en se diffusant l’une dans de jolis effets.

3) Peindre les personnages :

Lorsque le fond de mon illustration est sec, je passe aux personnages. Comme pour le fond, je pars du plus clair au plus foncé . J’utilise une base qui va homogénéiser les couleurs : un rose orangé (c’est aussi la couleur de peau de l’homme). J’affine les détails petit à petit.

Je ne fais pas trop de modelés (rendu réaliste des lumières sur des surfaces en 3 dimensions) sur mes personnages. Je garde des ombres légères. À l’encrage, je vais faire des tracés très épais qui vont aplatir la colorisation. Les encrages seront très visibles et vont monopoliser l’attention dans l’illustration.

Avant d’encrer, il y a encore une dernière étape ! Je souhaitais mettre du doré sur mon illustration pour évoquer le travail de Klimt. Mes formes rappellent déjà les tableaux de cet artiste. J’aime bien l’idée de continuer le clin d’oeil jusqu’avec le doré qu’il utilisait tant.

Pour encrer, j’utilise un “Pentel Fude brushpen”.

Timothée a écrit un excellent article sur l’encrage.

Le maniement du Pentel est à peu près le même que celui d’un pinceau et il intègre un réservoir d’encre : c’est très pratique !

Pour faire quelques tracés de couleur, j’utilise une plume trempée dans l’encre. Cela me permet d’affiner les fleurs tout en les gardant légères.

Il ne reste plus qu’à enlever le scotch…

L’illustration à l’aquarelle est finie !

Merci à Timothée Rouxel pour cette invitation, j’espère que vous aurez aimé mon illustration et que le processus vous a intéressé.

Vous pouvez le visionner en accéléré sur ma vidéo youtube, n’oubliez pas d’activer les sous-titres pour avoir les commentaires en français.

https://www.youtube.com/watch?v=99p1CpHPimU

Retrouvez toutes mes illustrations sur mon site http://isabellearne.com

Timothée ROUXEL :

Merci à Isabelle Arné pour son partage ! Je vous encourage à suivre cette illustratrice pleine de talent !

Isabelle est active sur Instagram ou elle poste régulièrement ses magnifiques aquarelles : Son Instagram

Le site web d’Isabelle est animé par un blog. Elle y propose également une bande dessinée géniale ! Le site web.

Isabelle réalise des vidéos très travaillées sur son excellente chaine YouTube ! 

Vous l’avez compris : Isabelle Arné est géniale et il faut suivre son travail de près !

Encouragez-moi sur les réseaux sociaux !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.